Arpenter l’Ouest

Message de Noël 3.0

Joyeux Noël et bonne montée vers 2015

JOYEUX NOËL ET BELLE MONTÉE VERS 2015 !

La balade de ce matin passe par le chemin des abeilles, autant dire qu’elle se fait les yeux fermés. J’ai donc tout loisir de méditer. C’est que cette nuit, j’ai reçu une drôle de message.

Un Gars d’En-Haut – c’est quoi déjà le numéro postal d’En-Haut ? – un certain Gabriel, chargé de communication, me parlait en songe et je lui répondais. Il me disait que j’y étais allé un peu fort ces derniers temps, je protestais, assurant qu’il me semblait être dans la ligne d’En-Haut, du moins ce que j’en avais compris, Gabriel m’assurait qu’il était possible de garder sa ligne tout en respectant la trêve des confiseurs et des entrepreneurs, et Nestor manquait de s’étrangler avec une bûche. Il me disait encore, sans doute pour m’amadouer, qu’En-Haut ma prose était plutôt appréciée, on avait même vu un début de sourire sur le visage de Calvin, et Nestor de s’étonner que les protestants soient admis En-Haut, tout en reprenant espoir pour lui et son maître. Le songe se terminait par des promesses. Je promettais de dire Joyeux Noël urbi et orbi, et pas seulement à mes lecteurs, en échange de quoi Gabriel promettait que je ne serais pas mis à l’index, du moins, pas tout de suite…

– Je rêve ou tu lévites ? dit Nestor interrompant ma méditation.

– C’est qu’on me lit En-Haut, tu te rends compte !

– Pardon ?

– Tu ne te souviens pas du songe de cette nuit ?

– Moi quand je dors, je dors, nom d’un chien !

Je raconte donc le songe à Nestor qui à son tour médite. Au bout d’un moment, tout près du pin ci-dessus, il me dit :

– Tu sais, il a raison ce Gabriel, à trop tirer sur la ficelle, on peut la casser et se retrouver bloqué En-Haut pour toujours.

– Pardon ?

– Tu ne te souviens pas de cette comptine que l’on chantait enfant ? « Gabriel monte au ciel, redescend par la ficelle ! »

– Malheureux, tu vas nous envoyer en Enfer !

– Si moi aussi je dis Joyeux Noël à nos lecteurs et à tout le Monde, j’aurai droit à un os de la dinde ?

– On verra.

– Bon, ben, Joyeux Noël…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =