Arpenter l’Ouest

Lieux partagés (10) – L’hiver, Larutavelo ne pose pas les plaques et reste de glace

Est-ce le non-agir des Taoïstes ?

Remontée festive sous la neige (deux heures…). Mais quel révélateur impitoyable des diverses tensions qui mènent le corps à la chute! Il y a décidément des leçons à prendre de tout. Souplesse et mobilité, confiance et laisser-faire sont les seuls moyens de progresser vers son but, funambule en équilibre sur le fil de la vie comme sur les grumeaux de neige tassée, au guidon, pas chromé, d’un petit vélo.

Bon bain chaud pour Raoul le petit.

 

Larutavelo, 12 février 2016

                       * * * * *

Sous les calligrammes de goudron

De fines fissures fracturent la route

L’écriture première du gel

 

Et soudain la neige

 

Laruravelo, 12 février 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

62 + = 69