Arpenter l’Ouest

Lieux partagés (3) – Route, mode d’emploi

Un mode d’emploi, on le lit ou on ne le lit pas; on le comprend ou on ne le comprend pas.

Larutavelo (nom connu de la rédaction) a lu le mien, l’a compris et en a fait quelque chose qu’il a voulu partager. Voici son texte. Merci Larutavelo, et poursuivez votre route, qu’elle mène ou non à ce blog.

La pluie et la nuit perturbent les automobilistes; et les rendent même dangereux. Dans leur tête, un tic-tac mécanique les enchaîne peut-être à leurs quotidiens et couvre celui, fantasque et calmant, de la pluie.
Va trop vite, prend pas le temps, peut pas…
Au même moment le cycliste jubile à la vue des bulles de lumière qui pétillent dans la flûte de son phare. Il joue à les faire monter ou descendre au gré de sa vitesse, comme un jongleur en équilibre sur le fil de ses roues.

Larutavelo, 21 novembre 2015

Dictionnaire de la pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

91 − = 84