Arpenter l’Ouest

Chants du soir

Imperturbable, un merle chante dans un peuplier. Devant lui, une artère où défilent des pendulaires qui rentrent du travail, derrière lui, des voies de chemin de fer et des cheminots à la manoeuvre. En amont de l’artère il y a des feux, le trafic passe par vague. La demie de cinq heures sonne au clocher de l’hôtel de ville, le soleil n’est plus qu’un souvenir et Nestor m’attend pour sa balade du soir.

Pour tout entendre de cette carte postale sonore, utilisez un casque et cliquez ici.

(Prise de son, 19 décembre 2014).

1 comment for “Chants du soir

  1. patricia
    8 janvier 2015 at 8 h 57 min

    très beau ! merci pour ce partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 × = 42