Arpenter l’Ouest

Entre loup et requin

La balade de cette fin de journée m’a appris que passé ce moment si doux qu’on appelle entre chien et loup, il y a un risque de croiser des requins.

Dans un coin de l’Ouest que je ne révélerai pas, disons que c’est en ville, j’admire un vieux portail en fer forgé à deux battants, mangé par la rouille et fermé par une chaîne et un cadenas. Derrière, un jardin à l’abandon. Soudain, je sens une présence derrière moi. Un monsieur me dit qu’il cherche l’adresse d’une villa à vendre. Il pense que ce n’est pas celle-ci. Je lui en indique une qui semble inhabitée, un peu plus haut. On marche quelques mètres ensemble, il me dit qu’il cherche un villa pour lui et sa famille. Puis, sans crier gare, il me montre l’immeuble d’en face: beaucoup trop vieux s’exclame-t-il, si c’est pour le raser et reconstruire, ça fait cher! Je comprends alors que j’ai à faire à un requin. J’aurais dû voir que son beau complet ne cachait pas toute sa vilaine peau grise et sentir que son eau de toilette avait un léger relent de charogne. Je le plante sur le trottoir sans lui dire bonsoir.

Plus loin, Nestor me dit que je manque de flair et que l’arpenteur devrait savoir qu’à l’Ouest, en ce moment, il y a pas mal de gens qui n’aiment pas l’Ouest mais qui aiment l’argent qu’on peut y faire.

Je suis rentré tout penaud.

1 comment for “Entre loup et requin

  1. Ulrich Joëlle-Pascale
    26 novembre 2014 at 19 h 48 min

    génial! J’adore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *